communisation : textes 2005-2012

 

Recherche

Table des matières

Index  

Ancien site LIVREDEL  Sommaire

communisation : textes 2005-2012 

La communisation est l'abolition simultanée, par une révolution des exploité-e-s, dominées et racisé-e-s mêmes, des classes sociales, du genre (la domination masculine) et du racisme, et dans le même mouvement de l'argent, de l'économie, du travail et des médiations sociales qui les accompagnent (Etats, Nations...). En bref, c'est l'abolition du capitalisme.

6 juillet 2014 le monde à l'envers, esquisses théoriques  j'appelle à un approfondissement des problèmes liés à la communisation, à la refondation et à la reformulation de ses approches théoriques, faute de quoi le concept sera confronté à sa dégénérescence comme toute progéniture de mariages consanguins 

Chantier en cours : Comment mettre la question raciale sur la table des théories de la communisation ?

communisation : textes 2005-2012

Transfert sur toile 1992

Mes dernières considérations sont dans les sous-rubriques et peuvent être critiquées ou commentées sur les blog dernières nouvelles du front

SOCIAL / CAPITAL / COMMUNISME

dernières nouvelles du front (pour s'informer et discuter)

Restructuration sans fin

COMMUNISATION

Théorie Communiste (TC)

Hic Salta Communisation (Bruno Astarian)

TropLoin (Dauvé et Nesik)

CRITIQUE DU GENRE

 Mute

 libcom/gender

 Forum féministe

La peinture transfert en tête de page, de 1992, appartient à une série où j'ai confronté des images symbolisant le communisme bolchévique, d'autres de nus tirées de revues porno trouvées dans une poubelle, et d'autres de femmes voilées. C'était pendant la première guerre du Golfe. Le fond est un brouillage calligraphique de "La poésie doit être faite par tous, non par un », dans laquelle je voyais une métaphore politique ou révolutionnaire.

De fait, toute ma poésie et ma peinture de la fin des années 1980 et du début des 90' ont d'incessantes références croisées au communisme, à l'art et au jazz, aux femmes... La thématique n'avait pas de fondement théorique, "la question du voile islamique" n'était pas encore d'actualité, c'était les années après avoir quitté le PCF, et j'étais peu ou prou considéré comme un renégat par mes anciens camarades : « T'es dans quel camp, toi ? ». Je vivais seul et seule la création me donnait encore une raison de vivre.

Ces pages sont la suite des rubriques d'un autre pied dans le même fleuve du site LIVREDEL