au-delà du pont, juillet 2014

 

Recherche

Table des matières

Index  

Ancien site LIVREDEL  Sommaire

        2.6. photo-poésie-critique
            2.6.1. poèmes photosophiques
au-delà du pont, juillet 2014 

29 juillet - 2 août 2014

hyper-sonnet photosophique

considéré comme achevé... provisoirement

les 14 séries de photographies constituent une forme poétique longue, structurée comme les œuvres précédentes par les nombres 7 et 12 (14 séries de photos, 7 de 12 et 7 de 7, en alternance), pour un "hyper-sonnet". J'y exploite des photographies prises (3 exceptions *) à Sigoyer (Hautes-Alpes) et environs, du 12 au 26 juillet 2014, avec un appareil numérique 'bridge' de milieu de gamme. Elles sont utilisées telles quelles, sans retouche ni effets hormis le recadrage en carré. Je ne suis pas photographe...

bribes poétiques, esquisses de poèmes à parfaire ou non...

citations de Paul Claudel, George Sand, Thomas Mann, Nathalie Sarraute, Tchékhov, Balzac, Jean Giono, Erckmann-Chatrian, Pearl Buck, Richard Wright, Aldous Huxley, et des Contes de la Forêt... rencontres de hasard comme au détour d'un chemin, de livres trouvés sur le lieu de mon séjour

au-delà du pont, juillet 2014
au-delà du pont, juillet 2014

structure de l'hyper-sonnet

théorie papillonne 12
théorie du genre animal 7

théorie de l'homme de bois 12
homme de pierre, homme de fer... 7

théorie sans fleur 12
théorie sans phare 7
à régner sur un rêve obscur 12
l'élan de la mare 7

du rouge en rouille 12
vu à la télé 7
théorie du reflet 12

sept idées d'un chemin 7
douze idées dans les nuages 12
la vie la poésie 7

« C'est fort différent, de voir une chose ou de la faire. Et le domaine propre de l'art et de la poésie est, comme ce dernier mot l'indique, de faire. De quelque chose qui est simplement perçu par les sens, l'homme fait quelque chose que la raison peut comprendre et dont la sensibilité peut jouir, d'une chose matérielle il fait un être spirituel.[...] Pour connaître une chose vous n'avez qu'à comprendre ce qu'elle est, mais pour faire une chose vous avez à comprendre comment elle est faite. » Paul Claudel, Religion et poésie 1925, p. 170-172

théorie papillonne

« Quand il sentit la jeune fille si près de lui, Germain, qui s'était distrait et égayé un instant, recommença à perdre la tête. » George Sand 1846, La mare au diable, Classiques Larousse, p.59

tu veux ou tu veux pas ?

au-delà du pont, juillet 2014

du rouge et du noir...

au-delà du pont, juillet 2014

alliance contre nature ?

au-delà du pont, juillet 2014

repasser à l'orange ?

au-delà du pont, juillet 2014

faire ménage à trois ?

au-delà du pont, juillet 2014

ménage adroit !

au-delà du pont, juillet 2014

des vertes et des mûres

au-delà du pont, juillet 2014

ça devait arriver

au-delà du pont, juillet 2014

co-pulluler

au-delà du pont, juillet 2014

jamais deux sans trois...

au-delà du pont, juillet 2014

de la famille nombreuse

au-delà du pont, juillet 2014

à la communauté identitaire noire et blanche

au-delà du pont, juillet 2014

.

théorie du genre animal

« Il fallait du moins admettre ceci, dit Hans Castorp, que dans cette opposition entre la chair et l'esprit, la chair incarnait sans aucun doute le principe mauvais et diabolique – ha, ha, incarnait, puisque la chair faisait naturellement partie de la nature – naturellement de la nature, pas mal, non plus ! - et que la nature, dans son opposition à l'esprit, à la raison, était décidément mauvaise, pourrait-on dire, si l'on se hasardait à faire cette observation en s'appuyant sur la culture et sur ses connaissances. Ce point de vue admis, il n'était que logique de traiter le corps en conséquence, c'est-à-dire de lui appliquer les moyens de châtiment que l'on pouvait également désigner comme mauvais, si l'on se risquait encore une fois à une remarque personnelle. » Thomas Mann 1912-1923, La montagne magique, Livre de Poche 1951, p. 152-153

théorie huppée

au-delà du pont, juillet 2014

théorie du coq ?

au-delà du pont, juillet 2014

... théorie des poules !

au-delà du pont, juillet 2014

théorie tendre...

au-delà du pont, juillet 2014 * Fontenay-sous-Bois mai 2014

... théorie lente

au-delà du pont, juillet 2014

théorie du crapaud fou ...

au-delà du pont, juillet 2014 *L'étreinte du crapaudArthur Koestler

« Le crapaud fou, c’est ce batracien déboussolé qui ne suit pas ses congénères lors de la migration reproductive. Il s’en va se perdre, souvent ne revient jamais à sa mare d’origine, ne trouve pas de conjoint, meurt… Mais quand tous ses congénères, dans leur migration stéréotypée, se heurtent à un obstacle et succombent, la survie de l’espèce ne tient qu’à quelques crapauds fous qui réussissent à trouver de nouveaux chemins vers de nouvelles mares.» Thierry Crouzet, Les crapauds fous, 2009

... théorie pour les ânes ?

au-delà du pont, juillet 2014

 

théorie de l'homme de bois

« Cette tête, qui ne la connaît ? Qui ne l'a regardée telle que l'objectif l'a enregistrée, telle que la pellicule l'a une fois pour toutes fixée... telle qu'elle s'imprime maintenant, je n'y peux rien, sur ma rétine... » Nathalie Sarraute 1976, « disent les imbéciles », Gallimard p.135

l'Homme descend de l'arbre

au-delà du pont, juillet 2014

mais sans zèle d'oiseau

au-delà du pont, juillet 2014

moins fou que le crapaud

au-delà du pont, juillet 2014

plus cornu que le bouc

au-delà du pont, juillet 2014

Vois ce poivrot hors d'âge

au-delà du pont, juillet 2014

ses amours de totem

au-delà du pont, juillet 2014

idoles et tabous

au-delà du pont, juillet 2014

et ses « mea culpa »

au-delà du pont, juillet 2014

sa peur et sa stupeur

au-delà du pont, juillet 2014

sur sa gueule de bois

au-delà du pont, juillet 2014

l'œil fermé l'œil cerné

au-delà du pont, juillet 2014

un bavard sans dessein

au-delà du pont, juillet 2014.

.

homme de pierre, homme de fer, homme de rien...

« Qui est ce professeur ? Un savant, un homme de lettre, un artiste officiel, un Don Juan, une vieille barbe, un malade, une imposture ? Une figure de père dérisoire, vénérée... » Tchékhov, Préface de Tonia Gakievsky à Oncle Vania, Livre de Poche p.12-13

ta sagesse posée

au-delà du pont, juillet 2014

tu t'es cassé la tête 

au-delà du pont, juillet 2014

à graver ton passé

au-delà du pont, juillet 2014

d'atomes à lunettes

au-delà du pont, juillet 2014

pauvre clown d'acier

au-delà du pont, juillet 2014

l'incendie à la bouche

au-delà du pont, juillet 2014

étais-tu appelé à régner ?

au-delà du pont, juillet 2014

.

théorie sans fleur

« Que cent fleurs s'épanouissent, que cent écoles rivalisent. » Mao Zedong, mai 1956 

 

ombrelle y faire

au-delà du pont, juillet 2014

quand le loup n'y est pas

au-delà du pont, juillet 2014

qui s'y frotte s'y pique

au-delà du pont, juillet 2014

le doux est un combat

au-delà du pont, juillet 2014

les choses sont typiques

au-delà du pont, juillet 2014

rose est en vert débat

au-delà du pont, juillet 2014

l'épine est au chardon

au-delà du pont, juillet 2014

la pine sans condom

au-delà du pont, juillet 2014

nous voulons la douceur

au-delà du pont, juillet 2014

nous fuyons la douleur

au-delà du pont, juillet 2014

oubliant la couleur

au-delà du pont, juillet 2014

rouge à franchir le pas

au-delà du pont, juillet 2014

.

théorie de la cruauté 

« La grandeur des désirs est en raison de l'étendue de l'imagination. Plus haut ils s'élancent, plus bas ils tombent ; et combien ne se brise-t-il pas de liens dans ces chutes ! » Balzac, La vieille fille 1836, Ed. Baudelaire p.50

du haut du Ventoux

au-delà du pont, juillet 2014

traiter de bave et d'éternité *

au-delà du pont, juillet 2014

plus dure fut notre chute

au-delà du pont, juillet 2014

et dans l'air plane un doute

au-delà du pont, juillet 2014

la quête vaine d'un raccourci

au-delà du pont, juillet 2014

au fou en liberté la mort

au-delà du pont, juillet 2014

au secours, toujours jeune sorcière ! *

au-delà du pont, juillet 2014

.

à régner sur un rêve obscur

« Cette forêt n'était pas comme les autres. Elle offrait un aspect pitoresque, singulier voir exotique, mais en tout cas lugubre.[...] La forêt ne se portait pas bien, elle souffrait d'une rogne luxuriante, qui menaçait de l'étouffer, telle était l'opinion générale. » Thomas Mann, La montagne magique, p.378

Toi la reine de soie

au-delà du pont, juillet 2014

nous diras-tu l'espoir

au-delà du pont, juillet 2014

le soir au fond des bois

au-delà du pont, juillet 2014

du centre de l'arène

au-delà du pont, juillet 2014

attendre en tes filets

au-delà du pont, juillet 2014

la feuille en sa déroute

au-delà du pont, juillet 2014

pour moisson à la pelle

au-delà du pont, juillet 2014

mais pourquoi tant de peine

au-delà du pont, juillet 2014

le geste ou la beauté

au-delà du pont, juillet 2014

de tant d'habileté

au-delà du pont, juillet 2014

à prendre nos désirs

au-delà du pont, juillet 2014

pour la réalité ?

au-delà du pont, juillet 2014

.

l'élan muet de la mare

« Paralysée par la frayeur, elle ne bouge plus et ne dit pas un mot, la cyclope alors la frappe de son couteau de jet, la tue, la dépèce, la fait cuire et la mange. » Jo et la cyclope, Contes de la forêt, Edicef, 1975

tête à queue ?

au-delà du pont, juillet 2014

dents de la mer ?

au-delà du pont, juillet 2014

amer destin ?

au-delà du pont, juillet 2014

Rrose Sélavy *

au-delà du pont, juillet 2014

marchons sur l'eau

au-delà du pont, juillet 2014

la vie continue

au-delà du pont, juillet 2014

un autre monstre attend son heure...

au-delà du pont, juillet 2014

.

du rouge en rouille

« Aux alentours de 1880, la loi anglaise obligeait les automobiles, quand elles roulaient, à être précédées par un piéton au pas, qui agitait un petit drapeau rouge. » Jean Giono 1966-70, La chasse au bonheur, Gallimard 1988, p. 89

qu'elle était belle la maison rouge

au-delà du pont, juillet 2014 de Roussillon

ouvrant les vannes

au-delà du pont, juillet 2014

du boulot

au-delà du pont, juillet 2014

nous venions à vélo

au-delà du pont, juillet 2014

monter à l'assaut du ciel

au-delà du pont, juillet 2014

et chercher la lumière

au-delà du pont, juillet 2014

sur le théâtre des machines

au-delà du pont, juillet 2014

l'avenir était aux égaux

au-delà du pont, juillet 2014

l'Afrique rouge serait coco

au-delà du pont, juillet 2014

à chacun selon son crédit

au-delà du pont, juillet 2014

mais vint la rouille puis vint la Chine

au-delà du pont, juillet 2014

nous n'irons plus au paradis

au-delà du pont, juillet 2014

 

vu à la télé

« Plusieurs, en apprenant que les Zigeiners [bohémiens] mangeaient des poires, auraient déjà voulu les voir pendus aux arbres. » Erckmann-Chatrian, Contes des bords du Rhin, 1862, Jean-Jacques Pauvert 1962, p. 492

(les vacances sont ma seule occasion de voir la télévision)

la femme est l'avenir de l'homme

au-delà du pont, juillet 2014

la foi protège la raison... *

au-delà du pont, juillet 2014

d'être ou de le paraître 

au-delà du pont, juillet 2014

en attente de preuve

au-delà du pont, juillet 2014

toujours l'inconnu du soldat

au-delà du pont, juillet 2014

hier au doigt mon œil

au-delà du pont, juillet 2014

car aujourd'hui n'a pas de main

au-delà du pont, juillet 2014

.

théorie du reflet

« Si une image ne contient pas d’éléments généraux, alors elle n’est pas significative et n’intéresse personne » GARF, Archives d'Etat de la Fédération de Russie, 1950, cité par Bella Ostromoukhova, Le « marxisme-léninisme » appliqué aux amateurs...

parler devant ton ombre

au-delà du pont, juillet 2014

à l'esprit mécanique

au-delà du pont, juillet 2014

la mémoire givrée

au-delà du pont, juillet 2014

te réveiller en monstre

au-delà du pont, juillet 2014

animal trop humain

au-delà du pont, juillet 2014

au bleu d'une onde frêle

au-delà du pont, juillet 2014

aléatoire et nette

au-delà du pont, juillet 2014

comme un jaune qui dore

au-delà du pont, juillet 2014

alors dilue tes barreaux gris

au-delà du pont, juillet 2014

et demain tu verras

au-delà du pont, juillet 2014

tu verras le soleil

au-delà du pont, juillet 2014

en attendant tais-toi et marche

au-delà du pont, juillet 2014

.

sept idées d'un chemin et sans ciel

.« Ils passèrent leur lune de miel dans une solitude apparente. » Pearl Buck, La fleur cachée, 1952, Stock Poche p.157

au-delà du pont, juillet 2014

.

au-delà du pont, juillet 2014

.

au-delà du pont, juillet 2014

.

au-delà du pont, juillet 2014

.

au-delà du pont, juillet 2014

.

au-delà du pont, juillet 2014

.

au-delà du pont, juillet 2014 * Forez 2012

 

douze idées dans les nuages

« Chaque événement parlait un langage occulte et chaque minute de vie intense révélait lentement sa signification cachée. [...] Il y avait la splendeur douloureuse des masses incandescentes de nuages pourpre et or qu'enflammait un soleil invisible. » Richard Wright, Black Boy, 1945, Gallimard Folio p.20-21

un village

au-delà du pont, juillet 2014

une maison

au-delà du pont, juillet 2014

encore des nuages

au-delà du pont, juillet 2014

la montagne magique

au-delà du pont, juillet 2014

un volcan en sommeil

au-delà du pont, juillet 2014

un autre à son réveil

au-delà du pont, juillet 2014

une bombe

au-delà du pont, juillet 2014

un drapeau

au-delà du pont, juillet 2014 Grenoble 26 juillet

une estampe

au-delà du pont, juillet 2014

une femme d'ailleurs

au-delà du pont, juillet 2014

d'où que tu sois dans les nuages tu verras... 

au-delà du pont, juillet 2014

d'où que tu sois tu verras le soleil

au-delà du pont, juillet 2014

.

la vie la poésie

« L'intelligence n'est pas plus la vertu fondamentale pour un poète que la prudence pour un militaire, ou la probité chez un entrepreneur de travaux publics. Elle est nécessaire en seconde ligne. Elle critique ce que tu fais.» Paul Claudel, Réflexions sur la poésie, Idées nrf 1963, note p.8

le droit à la paresse *

au-delà du pont, juillet 2014

loin du service au travail obligatoire *

au-delà du pont, juillet 2014 "Sto est le leader français de l'isolation thermique extérieure"

et des lois du désir des loisirs *

au-delà du pont, juillet 2014

Fuir ! là-bas fuir ! *

au-delà du pont, juillet 2014

hors des gonds

au-delà du pont, juillet 2014

le regard menacé

au-delà du pont, juillet 2014

pour aller où ?

au-delà du pont, juillet 2014

« Un bâtiment gris et trapu de trente-quatre étages seulement. Au-dessus de l'entrée principale, les mots : Centre d'Incubation et de Conditionnement de Londres, et dans un écusson, la devise de l'État mondial : Communauté, Identité, Stabilité...» Incipit de Le meilleur des mondes, Aldous Huxley, 1931

dans cet ouvrage aussi célèbre que mal connu aujourd'hui, Huxley utilise identité au sens de ce qui est identique, constituant une communauté dans une stabilité obtenue par la hiérarchisation des identités sociales structurant exploitation et dominations... Il m'a sauté aux yeux que les concepts d'identité et de communauté (humaine) prenaient alors d'autres couleurs, interrogeant le dépassement des identités que je vois nécessaire à la constitution de relations communistes. Ainsi se pose néanmoins une double question : faudrait-il abolir toute identité individuelle ou collective et prendre le risque d'un monde sans différences entre les individus, ou mieux dit sans auto-reconnaissance de ceux-ci à travers des traits communs particuliers ? Cette question concerne évidemment les rapports sexués/sociaux, et la fonction de reproduction de l'espèce, qui sont d'ailleurs au centre du roman d'Huxley, comme de ce poème

j'y reviendrai, la clef me semblant résider dans la distinction à établir entre identité - individualiste ou communautariste - et individualité (communiste) : le communisme n'est pas un communautarisme platement égalitaire