HOPE Bertha, piano

 

Recherche

Table des matières

Index  

Ancien site LIVREDEL  Sommaire

    5. JAZZ
        5.4. Jazz musicien-ne-s A... Z
HOPE Bertha, piano 

Le 18 décembre 2013

HOPE Bertha, piano

1961

Bertha Hope est la veuve du pianiste Elmo Hope (1923-1967) dont j'ai parlé ici Toshiko, Winton Kelly, Barry Harris, Elmo Hope, Bobby Timmons, Jutta Hipp. Pianiste toujours en activité, elle a aujourd'hui 76 ans.

HOPE Bertha, piano

Un article d'AllAboutJazz me l'a remise An iconic Jazz Haven Re-opens in Harlem

Vidéos Images

Comme son homme trop tôt disparu, elle est une merveilleuse héritière de Thelonious Monk, et son jeu chaotique, bien qu'ancré solidement dans la tradition be-bop, sollicite toute l'histoire du piano jazz (stride...), et la poursuit, réveillant la puissance d'émotion des enfants de Bud Powell (par exemple dans le dernier des trois morceaux de la vidéo ci-dessus).
Elle ne se fait véritablement reconnaître qu'à partir des années 90. Elle a enregistré depuis une série de disques Discographie, avec les meilleurs rythmiciens du style
HOPE Bertha, piano
1990 Sample
HOPE Bertha, piano
1991 Sample
avec Walter Booker Jr. (b) et Jimmy Cobb (dms) 
HOPE Bertha, piano
1992 Sample 
HOPE Bertha, piano
2000 Sample
(...)
En 2007, accompagant sa fille Monica HOPE sur le spiritual Come Sunday, une évocation explicite de Duke Ellington avec Mahalia Jackson (à Newport en 1958)
D'une série passionnante, ou elle parle du jeu d'Elmo Hope, de l'improvisation, de sa technique, en compagnie du contrebassiste Putter Smith (également acteur dans James Bond) et du saxophoniste Jerry Dodgion, ex compagnons du pianiste
 
Avec le gratin des jeunes femmes noires de jazz, rencontrées ailleurs, un des plus beaux sons d'alto actuels et le drive époustoufflant de la belle Kim

Lady Got Chops founder/organizer: Kim Clarke (bass), Lady Got Chops honoree Bertha Hope (piano), Lakecia Benjamin (sax), Kimberly Thompson (drums)
 
Si l'émotion n'est pas au rendez-vous de cette "Invitation" traversant les générations des femmes de jazz, je ne peux rien pour vous