Sadao disparaît à Montreux

 

Recherche

Table des matières

Index  

Ancien site LIVREDEL  Sommaire

    5. JAZZ
        5.4. Jazz musicien-ne-s A... Z
            5.4.100. WATANABE Sadao, saxophones, flûtes
Sadao disparaît à Montreux 

le Lun 9 Sep 2013

Dans la série Les mystères du jazz



Quartet recorded live at Casino de Montreux, June 18, 1970

Sadao Watanabe as, fl, sn, Yoshiaki Masuo g, Yoshio Suzuki b, Hiro Tsunoda dms


Sur l'affiche, pas de Sadao ni de Watanabe


Pourtant, dans une rétrospective de 39 ans du festival
1970: Santana played at the Festival for the first time. Sadao Watanabe represented Japan and gave a remarkable performance. Gerry Mulligan and Bill Evans came over from the United States.

mais hé hé... Bill Evans est réapparu



Recorded live at casino de Montreux, Jun 15, 1968

le Lun 9 Sep 2013

5 ans plus tard...



Nous voilà rassurés


Ces clones de Charlie Parker, de John Coltrane ou de Miles Davis...
Sauf erreur Sadao Watanabe a participé au festival en 1970, 1973, 1975, 1986, 1987 et 1998. Par contre à ma connaissance il n'est jamais venu en France. On ne sait plus si la critique de jazz lui en veut ou l'inverse, dans ce pays où l'on écrit
Longtemps, le Japon, où le jazz est une institution, a fourmillé de musiciens qui reproduisaient de façon obsessionnelle le jeu de leurs idoles occidentales. Ces clones de Charlie Parker, de John Coltrane ou de Miles Davis demandaient aux luthiers de leur fabriquer des instruments identiques à ceux des stars américaines, portaient leurs lunettes, leurs vêtements et allaient jusqu'à se peindre le visage en noir et se faire des permanentes!
Cette époque est révolue. Depuis une dizaine d'années, les jazzmen japonais affirment leur indépendance.
[...] "Jusqu'à la fin des années 1960, il n'existait pas d'écoles de jazz au Japon, explique Teruto Soejima, directeur artistique du festival. Les artistes apprenaient à jouer à l'aide de disques, venus d'Amérique. Le "jazz boom" nippon connaît un véritable essor lorsque le saxophoniste Sadao Watanabe traverse le Pacifique, en 1965, pour étudier à la Berklee School of Music de Boston. Quand il rentre à Tokyo, après Ces clones de Charlie Parker, de John Coltrane ou de Miles Davis organise des séminaires puis fonde sa première école et un club. Aujourd'hui, à 73 ans, Sadao joue encore dans les 800 clubs du Japon."
"Sadao est notre Charlie Parker, raconte son élève Kazumi Watanabe, le plus grand virtuose de guitare au Japon. Grâce à lui, depuis trente ans, le Japon est devenu le pays le plus fréquenté par les stars étrangères. Ainsi, un jour, je me suis dit: pourquoi devrais-je imiter le swing américain?" »
Le Japon monte le son, par Paola Genone et (LEXPRESS.fr), publié le 25/05/2006

http://www.wikilinks.fr/toutes-les-affiches-du-montreux-jazz-festival-de-1967-a-2013/