Sadao, la bossa, et les latinos

 

Recherche

Table des matières

Index  

Ancien site LIVREDEL  Sommaire

    5. JAZZ
        5.4. Jazz musicien-ne-s A... Z
            5.4.100. WATANABE Sadao, saxophones, flûtes
Sadao, la bossa, et les latinos 

le Lun 9 Sep 2013

Watanebe étudiait le jazz à l'heure où la bossa était à la mode aux Etats-Unis, c'est-à-dire dans le monde. Les tubes de Stan Getz sont de ces années-là : These are Jazz Samba (Verve, 1962), Big Band Bossa Nova (Verve, 1962),Jazz Samba Encore! (Verve, 1963), Getz/Gilberto (Verve, 1964), Getz/Almeida (Verve, 1966). Il joue avec Laurindo Almeida mais n'enregistre pas avec lui.


Entre 1966 et 1968, il produit une douzaine de 33t en leader (2 co-leader avec Mariano). Une petite dizaine sont des disques de bossa-nova, le reste du « vrai jazz », la plupart avec le même sextet japonais : le pianiste , le guitariste Sadanori Nakamure, le batteur Fumio Watanabe, le percussionniste Hideo Miyata, et alternativement à la contrebasse Eijiro Hagiwara, Masanaga Harada, Masahiko Togashi. Dont trois avec cordes. (l'ordre des images et extraits ci-dessous n'est pas chronologique). Voir les deux pages de sa discographie des années 60 > http://www.sadao.com/en/discography/disc00.html

Le pianiste Masabumi Kikuchi a joué avec Lionel Hampton, Sonny Rollins, Woody Herman, Mal Waldron, Terumasa Hino, Joe Henderson, McCoy Tyner, Elvin Jones, Miles Davis, Gil Evans, Billy Harper, Hannibal Peterson, Helen Merrill... Il a formé avec Gary Peacock et Paul Motian le trio Tethered Moon. Il est aussi de la rencontre entre Peacock et Hozan Yamamoto (Silver World). Gary Peacock est le bassiste du quintet japonais dans 'Paysages', en 1971.


Paul Motian, Gary Peacock, Masabumi Kikuchi : Tethered Moon





Le dernier de la série, en 68, les « amis brésiliens » Jose Ferreira Godinho Filho as, Carlos Alberto Alcantara ts, Waldir De Barros tp, Aparecido Bianchi org&p, Joao Carlos Pegorro vib&p, Olmir Seocaer g, Douglas De Oliveira dms, Mathias Da Silva Matos

Bossa na praia http://www.youtube.com/watch?v=oTUfZgTkWT4
http://www.youtube.com/watch?v=eniGGPU4aSwhttp://www.youtube.com/watch?v=z5-TwuCPr1o

The Shadow of your Smile au Pérou > http://www.youtube.com/watch?v=lcWpb6l8uDw

Meditation http://www.youtube.com/watch?v=hhVh9yONFRU quartet + orchestre à cordes



1969 Live at Junk,Gina,Tokyo Yoshiaki Masuo g, Yoshio Suzuki b, Humio Watanabe dms
No more Blues > http://www.youtube.com/watch?v=LhZ4jJVtJNg C'est bien le Masuo qui a joué avec Elvin Jones, Roy Haynes... avant d'être intégré au quintet de Sonny Rollins, et qui s'empare ensuite de la fée fusion avant de mener sa carrière en leader. Le bassiste n'a pas plus à voir avec les motos que le batteur avec le saxophoniste : Watanabe est le 5ème nom le plus répandu au Japon. De même pour le guitariste Kazumi Watanabe, qui participera en 1983 à l'album 50ème anniversaire de Sadao, My Dear Life.


Au début des années 70, la série s'arrête de bosser. Watanabe a découvert l'Afrique et engage une nouvelle fusion entre le jazz et la musique africaine. C'est avant de s'engager plus décisivement dans le jazz funk puis la fusion. J'y reviens plus loin.
Il n'abandonne pas pour autant la bossa-nova et les rythmes latins, sur lesquels il rencontrera le guitariste Earl Klugh, Hermeto Pascual, Toquinho, Tito Puente et plus tard Santana. Il tourne au Brésil et joue avec Baden Powell.


1978 avec Earl Klugh Tokyo, Masuda Mikio p, Okada Tutomu b, Mori Shinji dms
The shadow of your smile > http://www.youtube.com/watch?v=7TtbULAL2Fk



1979 Tokyo avec Hermeto Pascoal Tokyo - keyboard, flute, tenor sax, pianica, voice, percussion / Claudio Aranjo Chamie De Queiroz - tenor sax, baritone sax, flute / Antonio Luiz De Santana -percussion<br />Jovino Jose Dos Santos Neto keyboard / Realcino Lima Filho - drums, percussion / Rosemarie Pitner percussion / Itibere Luis Zwarg bass / Nivaldo Ornellas - sax, flute > http://www.youtube.com/watch?v=1JDBDLcsIMk Toujours le Brésil mais on ne regrette pas la bossa avec le solo de Pascoal 3:50



Avec Toquinho



1984 Télé avec Toquinho Samba da Volta (Vinicius de Moraes) > http://www.youtube.com/watch?v=OkLaonkqJB4
Manha de Carnaval > http://www.youtube.com/watch?v=nTMnK1MiCK8

Aquarella > http://www.youtube.com/watch?v=twPKjFYN
1986 Samba de Orly, Regra Três > http://www.youtube.com/watch?v=0sLhdIdfq5Y
I'm with you > http://www.youtube.com/watch?v=TwYsDFjw-ZE Un son qui convoque toute l'histoire de l'alto, mais davantage Benny Carter que Parker, et parfois le lyrisme d'un Davis Sanborn

1986 Love Birds whisper in my Ear > http://www.youtube.com/watch?v=cxNYc5YV4T8
Saudade De Elis > http://www.youtube.com/watch?v=-BQytXaoBW

Avec Santana Live



1991 Tokyo 1h30 > http://www.youtube.com/watch?v=D8WJyBAjA0w
> http://www.youtube.com/watch?v=t7KEFQj-kEw
Oye Como Va > http://www.youtube.com/watch?v=i-zP-
Chill Out http://www.youtube.com/watch?v=YZvSlVA4cqM
Black Magic Woman, Gypsy Queen > http://www.youtube.com/watch?v=Bz2eMqBqTP8

1997 Kijima jazz festival Cesar Camargo Mariano claviers, Romero Lubambo g, Nilson Matta b, Paulo Braga dms, Cafe perc, Pamela Driggs voc. + orch. + voc
Sorano Choreus > http://www.youtube.com/watch?v=D2eE0LoZheo
Chega de Saudade > http://www.youtube.com/watch?v=AlnxxVOLdME Conseillé



2000 Orchard Hall. Cesar Camargo p, Mariano, Romero Lubambo g, David Finck b, Paulo Braga dms, Mauro Fosco perc with Tokyo Symphony Chamber Orchestra
Fotografia > http://www.youtube.com/watch?v=8UC8Z3YrII0<br /><em>
Chega de Saudade > http://www.youtube.com/watch?v=kQmoXU52BKU
Child's Play > http://www.youtube.com/watch?v=q22hy02grXI
Mais Um Adeus http://www.youtube.com/watch?v=G7WP1vPujhQ



2007 Live at Java Jazz Festival Tembea > http://www.youtube.com/watch?v=1bQ3YtMUo

Le Brésil est le pays qui accueille le plus de Japonais en dehors du Japon.
Il y a entre 1,3 et 1,5 million d'habitants d'origine japonaise au Brésil.
Les émigrants et leurs descendants sont appelées Nikkeis


Affiche pour l'émigration Années 30


Dans les prochains posts, je ne sortirai pas vraiment du genre latin'jazz, en abordant la collaboration de Watanabe avec des Américains réputés pour l'originalité de leurs orchestrations : Gary McFarland et Chico Hamilton. J'enchaînerai sur le tandem avec Charlie Mariano, puis le Sadao africain, le funkiste et le fusionnel éclectique.