Kurt WEILL-Mike ZWERIN, John LEWIS, Dolphy, Raney... + Gil EVANS

 

Recherche

Table des matières

Index  

Ancien site LIVREDEL  Sommaire

    5. JAZZ
        5.3. Histoires des jazz
            5.3.2. l'arrangement de jazz, avec l'oubli ?
Kurt WEILL-Mike ZWERIN, John LEWIS, Dolphy, Raney... + Gil EVANS 

Message par Patlotch le Lun 12 Aoû 2013

Autour d'un "indispensable"...



Si le nombre d'habits sous lesquels s'est paré un disque devait un critère de son intérêt musical, que dire sous l'avalanche ?











L'album est constitué en fait de deux sessions différentes en 1964, elles ont en commun le compositeur de l'Opéra de quat'sous, Kurt Weill, les arrangements du tromboniste Mike Zwerin, le contrebassiste Richard Davis (compagnon de Dolphy) et le batteur Connie Kay (du MJQ/John Lewis), et le fait qu'il y a deux sextettes.

Les versions CD ajoutent, aux sept qui constituent l'album original, soit des prises alternatives, soit quelques pièces, qui ne sont pas arrangées par Zwerin mais voient bien Lewis et Dolphy jouer ensemble, ce qui peut justifier les pochettes...

Cela donne donc à la base, deux orchestres différents. Pour être précis :

Eric Dolphy as & b cl
Nick Travis cornet
Mike Zwerin bass tp argt
John Lewis p
Richard Davis b
Connie Kay dms

Ils jouent trois thèmes, Alabama Song, Havana Song, As you make your Bed (on se couche), January 10, 1964 at A&R Studios

Thad Jones cornet
Jérôme Richardson as, fl
Mike Zwerin
Jimmy Raney guitar
John Lewis p
Richard Davis b
Connie Kay dms

Ils jouent quatre morceaux, Mack the Knife, Bilbao Song, Barbara Song, Pirate Jenny, June 1, 1965? at Webster Hall, New York City

Si l'on préfère un dessin...



C'est dire la possible déconvenue de ceux qui croyaient avoir en main un disque de John Lewis avec Eric Dolphy, disparu entre les deux séances...
 
*

Quoi qu'il en soit, et nonobstant la disparition du subtil arrangeur Mike Zwerin des pochettes de rééditions, la musique a de quoi consoler ceux que la pochette aurait trompés. Écrire pour un sextette et le faire sonner comme un big band, comme on dit, il était un des meilleurs pour ça.

À propos du projet, Zwerin déclare à Awakin : «En adaptant des morceaux de "Kurt Weill", notre but était de montrer l'ambiance de "Berlin" avant "Hitler", telle que "Weill" l'a présentée dans ses partitions, d'en saisir l'universalité et d'y transporter le contexte "New-Yorkais" d'aujourd'hui". Malheureusement LA "Musique" devient rare et à des prix prohibitifs...»

Sextet A (avec Dolphy Lewis)
Alabama Song > http://www.youtube.com/watch?v=f4SYEfdm90g
Havana Song > http://www.youtube.com/watch?v=y61xd8Y_ImE
As You Make Your Bed > http://www.youtube.com/watch?v=Qne-jCZBXLM

Sextet B (avec Raney)
Mack The Knife > http://www.youtube.com/watch?v=R3628Pn7exM Amusant quand le tempo est doublé, au départ avec Dolphy, à l'arrivée 4:20 avec Raney
Bilbao Song > http://www.youtube.com/watch?v=8V5PuVF3e_s Ne pas se laisser abuser par la photo de Marion Brown, ni l'attribution de ce morceau à Lewis et Dolphy, puisqu'il s'agit du second sextet, qui permet d'apprécier les dentelles de Raney et le son qu'il tirait de sa Gibson.
Barbara Song > http://www.youtube.com/watch?v=HzcSwg_EbOQ Même remarque ici Marty Ehrlich hors sujet... Richard Davis dans ses entrelacs, Zwerin ou la douceur faite trombone, ponctuations d'accords de Raney, écrin d'écriture...
Pirate Jenny > http://www.youtube.com/watch?v=dOekITlD3oE Id Rien à voir avec Dolphy ni son LP Out There... Vers 2:39 joyaux échanges Davis-Raney sous la surveillance de Connie Kay

Mack The Knife (prise alternative) > http://www.youtube.com/watch?v=URbYR6ykqGo Dieu sait pourquoi cela nous doit la photo de Chet Baker et Gerry Mulligan

Voilà donc pour le "Full Album" original LP RCA Victor.

*

J'ai évoqué des rééditions avec ajouts.

Il y a notamment celle-ci, avec les Alternate Take de Mack the Knife, Bilbao Song et Pirate Jenny, plus trois morceaux : The Stranger, Afternoon in Paris, Night Float, enregistrés à New-York en septembre 1960.

John Lewis et Eric Dolphy sont présents dans ces trois, Connie Kay était déjà à la batterie, mais à la basse un autre familier de Dolphy, George Duvivier.

En plus de Dolphy, ici également de la flûte, la section de anches comporte Benny Golson (ts), Jimmy Giuffre (baryton). Herb Pomeroy est à la trompette, Gunther Schuller au French Horn (cor d'harmonie), Jim Hall à la guitare.

Les arrangements de ce qui serait un nonet (...) sont dus respectivement à Arif Mardin, John Lewis, et Gary McFarland.

The Stranger (compo&argt Mardin) > http://www.youtube.com/watch?v=stewMeN8itA
Afternoon in Paris (argt John Lewis) > http://www.youtube.com/watch?v=G61iK-3GSnM
Night Float (argt Gary McFarland) > http://www.youtube.com/watch?v=D6IERWdnFzY Rien à voir donc avec Marty Ehrlich. Solo de Hall guitar 1:30
*
Quelques "Reviews"

À propos de Mike Zwerin, The International Herald Trombone, disparu en 2010 > http://news.jazzjournalists.org/2010/07/the-international-herald-trombone-a-tribute-to-mike-zwerin-1930-2010/

« Third Stream, Gunther Schuller's well-intentioned but commercially doomed idea of forcing contemporary classical (i.e. serial) composition music to cohabit with hard bop, produced but a handful of fine recordings, most notably the classic 1960 Atlantic "Jazz Abstractions" and this 1964 sextet outing under the stewardship of trombonist Michael Zwerin. The choice of Kurt Weill's sleek and elegant compositions was astute: the bittersweet harmonies of Weill (who ultimately emigrated to the USA from Germany) lend themselves particularly well to jazz soloing, and accordingly an outstanding rhythm section featuring the Modern Jazz Quartet's John Lewis (an enthusiastic advocate of Third Stream from its inception) and Connie Kay and bassist Richard Davis is on hand to support some splendid horn work from Thad Jones, Nick Travis, Jerome Richardson and most notably Eric Dolphy, whose wild bass clarinet leaps on "Alabama Song" are a pure joy to hear, and proof that the saxophonist's harmonic concept, while undeniably "out" for the standard-based harmonic repertoire of bop was most definitely "in" the wider scheme of musical thought that Third Stream aspired to. » Dan Warburton
Si vous avez aimé ce disque, vous ne manquerez pas d'apprécier cette fabuleuse compilation


J'y reviendrai...

Écouter cette version de Bilbao Song > http://www.youtube.com/watch?v=rRwYmIjS9i0

from "Out of the Cool" (1961) Recorded November 18 & 30, December 10 & 15, 1960 - Van Gelder Studio, Englewood Cliffs



Personnel :
Gil Evans -- piano
Johnny Coles -- trumpet
Phil Sunkel -- trumpet
Keg Johnson -- trombone
Jimmy Knepper -- trombone
Tony Studd -- bass trombone
Bill Barber -- tuba
Ray Beckenstein -- alto saxophone, flute, piccolo
Eddie Caine -- alto saxophone, flute, piccolo
Budd Johnson -- tenor saxophone, soprano saxophone
Bob Tricarico -- flute, piccolo, bassoon
Ray Crawford -- guitar
Ron Carter -- bass
Elvin Jones -- drums
Charli Persip -- drums

à lire aussi, de Kurt Weill à Gil Evans
> http://mrebks.blogspot.fr/2011/09/gil-evans-here-4a-weill.html



The Barbara Song > http://www.youtube.com/watch?v=JudTbcdViu4

from "The Individualism of Gil Evans" (1964)

Personnel dans Barbara Song (à noter qu'il n'y a pas de trompette)
Frank Rehak (tb), Ray Alonge, Julius Watkins (fh), Bill Barber (tu), Al Block, Andy Fitzgerald, George Marge, Bob Tricarico (woodwinds), Wayne Shorter (ts), Bob Maxwell (harp), Gary Peacock (b), Elvin Jones (dm), Gil Evans (p, arr, cond). Recorded July 9, 1964 at Van Gelder's Recording Studio, EngleWood Cliffs,? N. J.