Alors ! c'est quoi le jazz ?

 

Recherche

Table des matières

Index  

Ancien site LIVREDEL  Sommaire

    5. JAZZ
        5.3. Histoires des jazz
            5.3.9. le jazz 'pour les nuls', d'un savoir écouter
Alors ! c'est quoi le "jazz" ? 

le Sam 12 Oct 2013

Où en étions-nous ? Du classique au moderne, du "jazz" c'en est ou pas, du swing, de l'improvisation, de l'individuel et du collectif, de l'oral de l'écrit, de l'inné de l'acquis, du noir du blanc, du popu du savant, du dansant du pincé, du vieux du neuf des œufs des bœufs des beaufs, du frais du réchauffé, du cool du hot, ou du culot tout court, de la culotte des chanteuses au smoking des messieurs (kiss moque de king ?), du free à ramener sa fraise, de l'étiquette ou de



????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????



Youtube plus accueillant que Wikipedia, 2 faces d'une même monnaie ?


I live in a dream for a moment
We'd loved in a midnight solitude
But I never knew at the moment
Love was just an interlude

I thrill as your arms would enfold me
A kiss of surrender says the mood
Then heaven fell down when you told me
Love's a passing interlude

The magic was unsurpassed
Too good to last
The magic my heart once knew
Is dressed in blue

The shadow of night all around me
I walk in a moonlight solitude
When I thought romance really found me
Love was just an interlude

The shadow of night all around me
I walk in a moonlight solitude
When I thought romance really found me
Love was just an interlude

Pour les plus exigeants > http://www.youtube.com/watch?v=pa3_IVQqV2Y

*
 
Nous avons entendu quelques sections rythmiques des années 50. Pour compléter et préciser cette écoute, on peut se concentrer sur les trios piano/contrebasse/batterie (p ,b, dms) qu'elles constituent, comme "orchestre" à part entière.

C'est l'écoute que je propose dans un nouveau sujet qui promet de formidables surprises. Enfin, je dis ça, tout dépend pour qui... Le trio piano, contrebasse, batterie dans le jazz 'moderne'

*
 
Le jazz n'est pas écouté, ni entendu, de la même manière selon qu'on est musicien ou non.

Ce qui manque à certains musiciens, apprentis en jazz, c'est de pouvoir s'abstraire d'une écoute technique, ou sortir d'une approche mathématique de l'harmonie ou du rythme quand ils jouent, pour atteindre à une écoute mélomane, un simple plaisir de la musique dans sa véritable "fonction", communiquer des sentiments, des impressions ('affects') par des sons, non une philosophie ('concepts'), encore moins un savoir de musicien ('connaissance technique'). Donc savoir distinguer les deux approches, et ne pas croire que l'une est supérieure à l'autre.

Ce qui peut faire défaut à qui veut découvrir le jazz, c'est quelques repères musicaux, accessibles aux non-musiciens, pour apprécier davantage ce qu'ils écoutent, et qui leur plaît a priori : la conscience d'une grille d'accords qui revient sur elle-même et sur laquelle on improvise tour à tour, l'influence ou non du blues, le beat et l'afterbeat, etc

L'un dans l'autre, la solution est toujours dans l'écoute des maîtres, grands ou petits, et ne pas prendre l'aspirant copiste pour l'inventeur original.