Bill EVANS, Scott LaFARO, Paul MOTIAN

 

Recherche

Table des matières

Index  

Ancien site LIVREDEL  Sommaire

    5. JAZZ
        5.3. Histoires des jazz
Bill EVANS, Scott LaFARO, Paul MOTIAN 

Avec Bill Evans, j'arrive à la fin de ce sujet (comme introduction au trio piano Very Happy ). Je ne suis pas pianiste et pas compétent pour décrire tous ses apports. Je m'intéresse ici essentiellement au concept du trio.

Si l'on écoute Bill Evans dans un de ses premiers albums en trio, avec Teddy Kotick à la basse et Paul Motian à la batterie, on entend bien sa manière nouvelle sur le plan harmonique, mais le concept du trio n'est pas sensiblement différent de ce que nous avons entendu jusque-là (1956), à l'exception remarquable de Martial Solal et Ahmad Jamal. C'est au demeurant la rythmique qui accompagne Solal à Newport en 1963.


1929-1980

Bill Evans p, Teddy Kotick b, Paul Motian dms
Our delight > http://video-streaming.orange.fr/musique/bill-evans-our-delight-1956_14580152.html
Speak low > http://www.youtube.com/watch?v=5OKoQ9Sq988
Easy living > http://www.dailymotion.com/video/xxlc62_bill-evans-easy-living-1956_music
Five > http://www.dailymotion.com/video/xxlgra_bill-evans-five-1956_music
My Romance > http://www.youtube.com/watch?v=m52g5egvZA0
Conception > http://www.youtube.com/watch?v=g2OKjep6a3Y

Le nouveau piano est arrivé, mais le nouveau trio se fait attendre, et il passe par Ahmad Jamal avant que Bill Evans ne s'en empare pour le mener plus loin.

En 1958 (par ailleurs l'année de Kind of Blue, où il accompagne Miles Davis...), il enregistre en trio avec Sam Jones b et Philly Joe Jones dms

15 décembre 1958

Minority > http://www.youtube.com/watch?v=IlnbD6LfW2A
Night & Day > http://www.youtube.com/watch?v=Y510fnS8UIU

Le drumming de Philly Joe est des plus avancés à l'époque, des plus 'réactifs', mais ça ne change pas radicalement l'organisation du trio.

C'est fin 1959 que Scott La Faro intègre le trio, qui deviendra une référence par la suite, décennies durant.

28 décembre 1959

Bill Evans p, Scott La Faro b, Paul Motian dms
Pour une idée du succès durable de ce disque > ici
Come Rain or Come Shine, Autumn Leaves > http://www.youtube.com/watch?v=WvjtdXZsn90
When i fall in love > http://www.youtube.com/watch?v=adPpG0Dnxeg
What Is This Thing Called Love > http://www.youtube.com/watch?v=9Cig92gWnVc
Blue in Green > http://www.youtube.com/watch?v=mW_7gRH7ASE

Ligne de basse libérée dans l'accompagnement, commentaires d'Evans sur les chorus de La Faro, échanges de mesure en mesure, entrée de Motian dans la danse du pianiste et du contrebassiste... Dans Autumn Leaves, tout y est.

Une révolution s'est produite, sans retour (encore que...), qui porte sur le jeu de chaque instrument(iste), et sur leur conception commune de l'ensemble. Les trois musiciens interviennent sur un plan d'égalité, et cela fonctionne quel que soit le tempo, ce qui suppose aussi la virtuosité, notamment du contrebassiste, dont l'importance est comparable à celle, 20 ans plus tôt, d'un autre météore mort à 23 ans, Jimmy Blanton, dans ses duos avec Duke Ellingon.


25 juin 1961

All of you > http://www.youtube.com/watch?v=GEEWeaQTHYY
My Man's gone now > http://www.youtube.com/watch?v=EuZ7ymBnMpU
Alice in Wonderland > http://www.youtube.com/watch?v=CuzZ8mV9Zh8
My Foolish Heart, Waltz for Debby > http://www.youtube.com/watch?v=LL3m9RgDLuk
Some other time > http://www.youtube.com/watch?v=nTkvMnZsTYE

L'osmose est ici sans doute encore plus accomplie, notamment quant à la participation de Motian dont le style s'est bonifié en ce sens dans cette collaboration d'un an et demi. Le disque est enregistré le 25 juin. Scott La Faro se tue en voiture le 6 juillet, à 25 ans.