Lenny BREAU, une légende, un génie

 

Recherche

Table des matières

Index  

Ancien site LIVREDEL  Sommaire

    5. JAZZ
        5.3. Histoires des jazz
Lenny BREAU, une légende, un génie 
Lenny BREAU, ce génie...

À vrai dire, je n'ai connu Breau qu'à la fin des années 80. Il est mort en 1984... Je pense qu'il était peu connu des amateurs de jazz, sans doute pas ignoré des lecteurs de revues de guitare, GuitarPlayer... C'est une légende, tant par son jeu que par sa vie.

Il existe une série de films hommage qui fait à peu près le tour du bonhomme et de l'admiration qu'il suscitait chez ses pairs, d'ATKINS à Tal FARLOW, dont il hérite et qu'il mixte (les harmoniques articielles...), en passant par Van EPS et Ted GREENE. Sa réputation dépasse le jazz, puisqu'il vient du "picking", qu'il maîtrisait un peu de flamenco et de classique.

'Genius of Lenny Breau' (série vidéo)


Je n'ai de lui qu'un LP



Je connais néanmoins de lui à peu près tout ce qui est accessible sur le net, audios, videos, interviews, explications de sa technique...


Concernant sa propre pédagogie, ses master class ou les explications de ceux qui connaissent bien ses trucs > Leçons vidéos Lenny Breau


Pour le fun, quelques duos avec ses maîtres, Chet Atkins et Tal Farlow



Avec Farlow, plusieurs vidéos, difficile de choisir... Allons-y pour Cherokee, vu le tempo, mes précédents envois étant souvent ballades ou medium



Remarquer la sept cordes solidbody de Breau, qui a la particularité de comporter non une corde basse, mais aiguë supplémentaire. Capital ! La veste de Farlow, la chemise de Breau, leurs coupes de cheveux...


Réputé pour son style soliste, Breau n'en possédait pas moins son jazz en petite formation, tant en trio qu'en quintette (deuxième partie de la video avec un alto et une trompette). Le voici en 1961, à 20 ans




Revenons à notre sujet Twisted Evil Breau en solo intégral, avec toute la panoplie de ses techniques, où l'on note l'intérêt d'une corde aiguë supplémentaire. C'est peu avant sa mort dans des circonstances que je vous laisse découvrir...



Lenny Breau mini piano comping style
Je privilégie cette video pédagogique d'un de ses aficionados, parce qu'elle a le mérite, sinon d'être la meilleure, d'être claire, et de montrer des aspects qu'on ne trouve pas ailleurs, l'indépendance des doigts, l'utilisation d'un voicing harmonique de deux notes, comme pivot dans le medium/grave et des doigts gauche restant pour la mélodie (vers la fin)



Une autre explication de Matt WARNOCK (guitar Player etc.), avec partitions, tablatures et video
How to play two and three Notes Lenny Breau Guitar Chords

Google nous persuade que Warnock connaît bien son Breau


Ted GREENE aussi > vidéos
 
Idea

Difficile de rajouter quoi que ce soit... Breau ramasse tout ce qu'ont inventé ses prédécesseurs, bénéficie d'une culture guitaristique traversant les frontières des genres, innove dans plusieurs directions... Le seul bémol (sic), pas une critique mais une remarque dans le cadre présent, est qu'il recours peu au contrepoint (Jimmy Wyble...). En revanche, il utilise à merveille des guitares (sur mesure... merci aux luthiers) possédant beaucoup de sustain (tenue en durée des notes et accords), ce qui bénéficie à l'approche comme un piano qu'il revendique, et à l'adaptation de ce qu'il trouve chez les pianistes de jazz, particulièrement Bill Evans, dont il a aussi retenu l'esprit.
 
silent