HUNTER Charlie, guitare&basse

 

Recherche

Table des matières

Index  

Ancien site LIVREDEL  Sommaire

    5. JAZZ
        5.4. Jazz musicien-ne-s A... Z
HUNTER Charlie, guitare&basse 
Charlie HUNTER

Comme je ne suis pas du genre curieux musicalement, qui se tient au courant de tout, j'ai découvert Charlie HUNTER après tout le monde, en faisant des recherches pour raisons personnelles.

Une excellente introduction, où l'on comprend que l'indépendance des voies compte moins que leur interdépendance, à quoi sont familiers tous ceux qui jouent d'un intrument permettant la poly-rythmie.



On admirera aussi sa guitare, sous divers aspects de lutherie. 7 cordes aux frettes non parallèles, micros indépendant pour les 3 cordes basses et les 4 autres...

La "démonstration" sur un blues



Une heure de musique sans paroles, du coup je me verrai contraint d'en causer



Bref, ce type compte parmi les monstres de guitare qui inventent leur truc bien à eux... Sa guitare à sortie stéréo lui permet d'avoir des sons différents sur les deux sets de cordes, qu'il utilise parfois pour des sons d'"orgue", comme dans ce Stars fell on Alabama (vers 2'52").


Sans vouloir comparer, la version de ce thème par Johnny SMITH, avec Stan Getz en 1953, où il utilise ces fameux accords "de piano" (la série V 1 de Teddy Greene).



Un des côtés impressionnants de Charlie HUNTER, il est vrai lié au type d'instrument qu'il utilise, c'est qu'il joue aussi bien en trio sans basse, avec batterie et clavier.





Certes HUNTER ne joue pas comme un pianiste mais réellement comme un bassiste + un guitariste. Bon, il a le droit, mais ça ne nous dit pas où est Charlie ?