jeunes pousses ou les débuts des grands

 

Recherche

Table des matières

Index  

Ancien site LIVREDEL  Sommaire

    5. JAZZ
        5.3. Histoires des jazz
jeunes pousses ou les débuts des grands 

http://jazzitude.forumactif.com/t4287-jeunes-pousses-ou-les-debuts-des-grands

Jeunes pousses ou les débuts des grands

Message par Patlotch le Ven 5 Juil 2013

Dans la série Histoires du jazz en images et musiques

Avant de devenir ce qu'on sait, d'enregistrer sous leurs noms, grands et grandes du jazz ont été remarqués auprès de leaders qui avaient du flair, et de la feuille. Déambulation aléatoire sous l'œil du web.

Charles Mingus dans le Big Band de Lionel Hampton 1947, un petit 'concerto' très gillespien

Mingus Fingers http://www.youtube.com/watch?v=CclPgcNzvTk



Wayne Shorter Jazz Messengers 1959-1960, un fan de Coltrane entre en scène

It's only a PaperMoon http://www.youtube.com/watch?v=ihqcgqHp4dY&list=RD02Cx1wQSwoVgY



John Coltrane avec Dizzy Gillespie, 1951, Milt Jackson piano, Kenny Burrell guitar, Percy Heath bass, Kansas Fields drums, Freddy Strong, vocal. Coltrane solo à 1:22, proche de Dexter Gordon

We love to Boogie http://www.youtube.com/watch?v=n03T5y8aQok



Eric Dolphy avec Chico Hamilton, 1958, un digne héritier de Johnny Hodges pour cette Ellington's Suite originale. Pas sans annoncer les faces de Dolphy avec Ron Carter au violoncelle

In a Sentimental Mood http://www.youtube.com/watch?v=5heaNqyyfv4

I don't Mean a Thing... http://www.youtube.com/watch?v=Ex6yLEvhh1k



Jimi Hendrix [First TV Appearance] Buddy & Stacey: Shotgun 1965

http://www.youtube.com/watch?v=IdWfdP3Ekto

Avec Wilson Pickett http://www.youtube.com/watch?v=qRRdhY5jOBE



Betty Carter avec King Pleasure, 1952 haute voltige vers 1:45

Red Top, http://www.youtube.com/watch?v=M2zMFe4niAI



Joe Zawinul, pas trouvé en jeune sideman... mais ne résiste pas, Trio 1959, George Tucker, Frankie Dunlop, Ray Baretto

http://www.youtube.com/watch?v=HZFXZTrTf4c



Scott La Faro avec Victor Feldman et Stan Levey, 1958 ça va tlè tlè vite

http://www.youtube.com/watch?v=EmIxswvPByA



Sonny Rollins avec Charlie Parker et Miles Davis, 1953, solo vers 2:15 Comme Coltrane inspiré par Dexter Gordon ? Selon solo de ténor Parker 3:35

http://www.youtube.com/watch?v=w2eOhaAwGAg

Photo 1957 Newport


Sarah Vaughan, Dizzy Gillespie Orchestra, 1944, Nuit calme en Tunisie

http://www.youtube.com/watch?v=xxAvj2cidBs



Message par Pass'Partout le Ven 5 Juil 2013
 
Very Happy
Pour Joe Zawinul , il parait qu'il aurait refusé la 1ère invitation de Miles Davis,l'ayant repéré et félicité, argumentant qu'il n'était pas assez mûr , qu'il voulait approfondir son propos musicale avant de jouer à ses côtés...
Message par Patlotch
Alors ça c'est bien fait pour Miles, non mais kess ki croyait ?
Message par Pass'Partout
 
Laughing
Bah, p'têt qu'il croyait bien faire...

 

Message par ptilou

Ah ! les relations Zawinul et Miles, ça a toujours été "je t'aime moi non plus"...

Message par Patlotch
 
Je connais pas la personnalité de Zawinul, mais deux musiciens à l'âme de leader, des concepteurs de musique, des architectes du son... ça me semble un de trop. Zawinul avait déjà son groupe, ses idées, ses projets peut-être...
 
 
Herbie Hancock

1961, avec Donald Byrd (trumpet); Butch Warren (bass); Pepper Adams (baritone saxophone); Billy Higgins (drums).
http://www.youtube.com/watch?v=yC6Hwv7sOyk




Mc Laughlin

1967 avec Danny Thompson Trio (John McLaughlin g, Tony Roberts sax, flute, clarinet) BBC Pour le guitariste, l'équivalent des premiers Benson ?
http://www.youtube.com/watch?v=H0ZK0OEwWAw

Getz et son Dieu, euh... son Président



Martial Solal

1953 avec Django Reinhardt (el. g) 1953 "Fats" Sadi Lallemand (vib), Pierre Michelot (b), Pierre Lemarchand (d)
http://www.youtube.com/watch?v=5hgRAqUGtQ8 solo 1:27

Je ne donne pas les faces antérieures (1952) du quartet de Don Byas, qui monopolise toute la durée des morceaux...

1957 avec Sidney Bechet Solal plus qu'une pousse, viser la moustache
http://www.youtube.com/watch?v=tsJx97JWxrc



Daniel Humair

avec Dexter Gordon en 1963 et 1964, comme un avant-goût du film Round Midnight
http://www.frequency.com/video/dexter-gordon-whats-new-live-1963/69850458/-/5-220942

http://www.youtube.com/watch?v=glcuSUG7sYE Echanges ts-dms 9:24



Pierre Michelot

avec Bud Powell Paris 1959, comme un avant goût...
http://www.youtube.com/watch?v=9hEGBS6LGEw

Message par Pass'Partout
 
Patloch : Je connais pas la personnalité de Zawinul, mais deux musiciens à l'âme de leader, des concepteurs de musique, des architectes du son... ça me semble un de trop. Zawinul avait déjà son groupe, ses idées, ses projets peut-être...

/p'tilou : Ah ! les relations Zawinul et Miles, ça a toujours été "je t'aime moi non plus"...
Ceci dit, d'après Wiki , car je n'ai pas eu de témoignage directe Laughing
Joe sera d'ailleurs le seul musicien avec lequel Miles suggéra avoir co-dirigé son groupe : « En 69, Joe Zawinul et moi avons engagé un jeune guitariste anglais, J McLaughlin »
Message par Patlotch
 
Steve Lacy

1961 avec Cecil Taylor et la jeune pousse Archie Shepp, pas vraiment ses débuts, il a commencé par du dixieland. Sur un thème d'Ellington, Things Ain't What They Used To Be, une ambiance à la Mingus. Lacy troublant solo 6:27
http://www.youtube.com/watch?v=JTR7d_95cQc



Charlie Parker

1940 avec Jay McShann orch. Il a 20 ans, les femmes sont bonnes, Lady be good
http://www.youtube.com/watch?v=NmGs5-rchwQ

id Body and Soul http://www.youtube.com/watch?v=gqnTljx6MNU



Pass'Partout a écrit : Ceci dit, d'après Wiki, Joe sera d'ailleurs le seul musicien avec lequel Miles suggéra avoir co-dirigé son groupe : « En 69, Joe Zawinul et moi avons engagé un jeune guitariste anglais, J McLaughlin »

Je ne pensais pas si bien dire...
Geri Allen

1989 avec Charlie Haden et Paul Motian, I'm all Smiles
http://www.youtube.com/watch?v=y4cMaekDgCg



1993 avec Betty Carter, Dave Holland, Jack Dejohnette, Giants Steps solo piano 3:35
http://www.youtube.com/watch?v=P4AyCqCHCK0

Steve Coleman

1983 avec Abbey Lincoln, James Weidman (piano), Billy Johnson (bass), Mark Johnson (drums) Alto solo 1:40
Des cheveux et pas de casquette...
http://www.youtube.com/watch?v=wlDBJ317x94

Steve Coleman 1984 Guy Le Querrec


Boulou Ferré

1964 à 13 ans, Bluesette en quatuor à cordes avec Baden Powel, Elek Bacsik, Sacha Distel Solo Boulou guitare & scatt 1:30
http://www.youtube.com/watch?v=J3y8dZWx9YY



Andreas Varady

2010, 12 ans et déjà "son" quartet, sur un blues de sa composition
http://www.youtube.com/watch?v=tnKmcRSh80g



Message par ptilou
Patlotch a écrit : Je connais pas la personnalité de Zawinul, mais deux musiciens à l'âme de leader, des concepteurs de musique, des architectes du son... ça me semble un de trop. Zawinul avait déjà son groupe, ses idées, ses projets peut-être...

Grande complicité mais grande rivalité... la réussite de Weather report a été un choc pour Miles !!! qui aurait aimer avoir un groupe de cette taille... un peu envieux ! et puis ya l'épisode de "in a silent way"... Miles voulait signer le titre... et Zawinul l'a envoyé promener au téléphone ... peace Miles toujours un peu coquin pour pas dire saligot... bref deux égo très taillé pour s'imposer !!!
 
Message par Patlotch
ptilou a écrit : la réussite de Weather report a été un choc pour Miles !!!
 
Ah bon ? Weather Report est créé en 1971, Miles a enregistré Jack Johnson et Bitches Brew en 1970... Qui a choqué qui ? Dans mon idée, Miles était plus "blues", c'est Hendrix qui le fascinait, la soul, le funk...

Il y a certes des problèmes d'egos, mais je pense plus intéressant de prendre en compte leurs choix esthétiques différents.
 
Tony Williams

1963 avec Jacky McLean, Grachan Moncur III (trombone); Bobby Hutcherson (vibraphone); Eddie Khan (bass) Il a 17 ans, c'était avant Miles
http://www.youtube.com/watch?v=BlvAlQV6CqA

Il joue à 13 ans près de Sam Rivers, en 1959, mais n'enregistre avec lui, Jaki Byard et Ron Carter, qu'en 1964
http://www.youtube.com/watch?v=GiWkCcSmHrc

C'est la même année que Out to Lunch, avec Dolphy, dont l'ambiance rappelle le Jackie McLean, avec le vibraphone de Bobby Hutcherson
http://www.youtube.com/watch?v=7tnPkQufnZY&list=PL2ED6A64EA0A359D3


Jack Dejohnette & Keith Jarrett

Pas loin de 50 ans que ces deux là jouent ensemble...

1966 avec Charles Lloyd ts, Cecil McBee (un de mes cb préférés). Pas de solo de batterie sur ce thème où l'on entend longuement Jarrett, mais comme on disait de Elvin Jones et Tony Williams, son "accompagnement" est un solo permanent... Rien trouvé avec Richard Abrams, dommage...
http://www.youtube.com/watch?v=kcUJe_MZVd8

The Lloyd quartet: Jarrett (seated), McClure, DeJohnette, and Lloyd


1966 Keith Jarrett enregistre avec Art Blakey et ses Messengers... Dans son solo sur Buttercorn Lady, il jouent dix fois moins de notes que dans le précédent...
http://www.youtube.com/watch?v=VKr7yY0zUAE

Elvin Jones

En 1955 avec Miles Davis et Charles Mingus + Britt Woodman tb Teddy Charles vib, un petit joyau du "jazz cool", un ascenseur pour les chats froids. Je soupçonne Mingus (Debut est son label) d'avoir mis la basse en avant, pas grave... un son unique, mais surtout la batterie en arrière, Elvin aux balais. Mingus bidouillait parfois (Massey Hall avec Parker/Roach...). Merveilleux et méconnu Teddy Charles... Miles et Elvin d'avant leurs (l'heure) Coltrane...
http://www.youtube.com/watch?v=UYT10YlIeU4

Full Album http://www.youtube.com/watch?v=Tp-k4WQPp2Y 4/4 Miles/Elvin vers 19:05

Elvin a enregistré en 1958 avec ses frères Hank et Thad + un faux frère Jones à la basse



http://www.youtube.com/watch?v=JoiJr1B0O7Q

http://www.youtube.com/watch?v=0dwzzuiBEDY



Le "Isham Jones" qui figure comme compositeur sur la pochette a peut-être eu des enfants, mais pas de la même couleur. Il fallait cinq Jones pour le disque...



 
Je marque une pause pour souligner combien de grands du jazz, boostés par leurs aînés à leurs débuts, ont aidés de jeunes musiciens à se faire un nom, dans une châine sans fin.

Art Blakey, Dizzy Gillespie, Miles Davis, Betty Carter... sont connus pour avoir "repéré" des petits génies, comme avant eux Earl Hines ou Lionel Hampton, comme après eux Tony Williams, Dejohnette, Hancock, Dave Holland... Leurs groupes sont autant, dit-on, de pépinières de talents... Pour autant leurs propres évolutions sont sensiblement différentes. Les uns, tel des Matisse ou des Chagall du jazz, semblent jouer le même style toute leur vie (Blakey, Gillespie), quand les autres, tels des Picasso, ne cessent d'innover, de s'ouvrir aux jazz du jour et d'ouvrir à ceux des lendemains (Miles Davis, Daniel Humair, Dave Holland...)

*


En fait je n'irai pas plus loin sauf s'il m'en revenait. Je passe donc le témoin à qui sait par où sont passés les jeunes pousses des années 70-80 devenues des "grands", la quarantaine aujourd'hui, ainsi de suite...

Il me semble que ces générations ne se sont pas formées comme les précédentes dont j'ai parlé. Les écoles de jazz ont joué un plus grand rôle à partir des années 70, tant aux USA qu'en France. On apprend moins sur le tas, on a déjà son groupe avant d'être sollicité par de plus célèbres. Il y a de belles rencontres, mais elles n'ont pas le même sens. Autres facteur majeur, la vague de revival des années 80 sous la houlette de Winton Marsalis/Stanley Crouch, sans parler du facteur Major... Company, qui fabrique les talents comme d'autres les kleenex.

*


Certains renvoient l'ascenseur à leurs aînés, avec plus qu'une estime de façade on le sent bien. Tel James CARTER en 1995, avec Conversin' with the Elders. Il y joue de l'alto, du ténor et du baryton, de la clarinette basse auprès de Lester BOWIE tp, Larry SMITH as, Harry 'Sweet' EDISON tp, Hamiet BLUIETT bar s, Buddy TATE cl ts). Les thèmes choisis sont autant d'hommage à ceux qui n'étaient plus là : Parker'sMood, Lester Leaps in, Naima, Moten Swing...



avec Lester Bowie, FreeReggaeHiBop http://www.youtube.com/watch?v=oef6AjVnkk4
Message par ptilou
Depuis une décennie toujours grand plaisir à voir James Carter Live (New Mornin" ou Ronnie Scott)... de l’esbroufe, certes mais du cœur, de la générosité et de l'énergie... ;-)
 
Message par Patlotch
 
À ses premiers disques, JC on the Set, Jurassic Classics, j'étais un peu sceptique avec le barouf autour, mais je n'en croyais pas mes oreilles. Une manière, un son néo-classiques et une virtuosité qui semblaient sauter par-dessus Coltrane... Après je suis tombé sur des choses plus "exigeantes", sa participation au prestigieux World Saxophone Quartet... Il y a une réticence avec les virtuoses hors normes, ça énerve... comme s'ils en faisaient trop, peut-être qu'ils ont plus de mal à faire de la musique dénuée d'esbroufe. Certains commentaires de saxophonistes m'ont rappelé Jean-Louis Chautemps qui avait descendu Coltrane, ses arpèges et ses gammes...
Message par ptilou
ça reste une bête de club à voir absolument et qui d'un seul coup peut donner des moments incendiaires comme peu !

http://is.gd/s4aBL1
Message par Patlotch
 
J'ai vu James Carter en 1995 à la Cigale, temple parisien du rock-pop. Dans ses œuvres, sauf erreur avec le quartet de ses débuts en disque.

Serge Loupien annonçait le concert dans Libé en citant JC " «Tous ces gens [Duke Ellington, Don Byas, Sun Ra, Lester Bowie...] mais aussi Lester Young, Buddy Tate ou Albert Ayler, font partie de mon glossaire musical. Parmi les vertus que m'a enseignées Donald Washington ont toujours figuré en priorité la tolérance et l'ouverture d'esprit.»
Saxophoniste basé à Detroit, Michigan, la ville natale de James Carter, Donald Washington, par ailleurs réputé pour ses capacités de pédagogue, peut aujourd'hui se montrer satisfait de l'évolution de son élève le plus doué: « Nous étudions ensemble chaque samedi, les grilles, les gammes et l'improvisation, mais également les bases de la musique classique. Et surtout nous écoutions énormément de disques.»
De cette époque, James Carter a conservé une âme d'encyclopédiste... "
Source Libé 19 oct. 95

C'est le moins qu'on puisse écrire, et c'est resté vrai.

À la Cigale, j'étais loin et la sono était dégueulasse, mais c'était encore plus fou-free que dans les disques
Une trace de cette tournée http://www.juzp.net/HMdLq0c3IF_GH